Xeljanz® : risque d’embolie pulmonaire et de décès à doses élevées ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Xeljanz® (tofacitinib) est notamment indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde à la dose de 5 mg deux fois par jour. Un essai clinique sur l'innocuité de ce traitement a mis en évidence une augmentation du risque d’embolie pulmonaire et de décès chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde âgés d'au moins 50 ans, traités à des doses élevées (10 mg deux fois par jour) et présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire.

Une analyse approfondie de ces résultats et des données disponibles sur les risques cardiovasculaires est en cours au niveau européen. En attendant, l’ANSM demande aux professionnels de santé et aux patients de bien respecter la dose de 5 mg deux fois par jour autorisée dans cette indication.

Les patients sous Xeljanz® :

  • Ne doivent pas arrêter ou modifier le dosage de leur traitement sans en avoir préalablement discuté avec leur médecin,
  • Doivent consulter immédiatement un médecin s’ils présentent des symptômes d’embolie pulmonaire ou d’autres symptômes inhabituels : essoufflement soudain ou difficulté à respirer, douleur à la poitrine ou au dos, toux sanglante, transpiration excessive, peau moite ou bleuâtre…