WCRAPT : L'hypotension et la syncope périopératoires, mais pas le mode d'anesthésie, sont connues pour prolonger la durée d'hospitalisation après une arthroplastie totale de la hanche

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

D'après les données présentées lors du WCRAPT, qui s'est tenu en novembre au Cap, l'hypotension et la syncope postopératoires ont un effet significatif sur la durée d'hospitalisation après une arthroplastie totale de la hanche primaire élective, mais ces données demeurent non concluant...