Vision internationale des troubles fonctionnels gastro-intestinaux

  • Sperber AD & al.
  • Gastroenterology
  • 12 avr. 2020

  • Par Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

Les résultats d’une étude internationale menée dans 33 pays utilisant des méthodes de recueil des données et d’analyse permet d’avoir une vision globale de la prévalence des troubles fonctionnels gastro-intestinaux (TFGI) à travers le monde. Les résultats globaux montrent que 21,6% des individus interrogés à domicile et 42,7% de ceux ayant répondus à une enquête viainternet souffriraient d’au moins un TGFI. Ces analyses confirment que les femmes seraient plus souvent concernées que les hommes quelle que soit la zone géographique concernée.

Pourquoi ces résultats sont intéressants ?

Les troubles fonctionnels gastro-intestinaux regroupent des troubles multiples dont les deux principales entités sont le syndrome de l’intestin irritable (SII) et la dyspepsie fonctionnelle. Les fortes variations de prévalence constatées au niveau international ne permettaient pas jusqu’à présent de savoir si ces écarts étaient le fait de l’utilisation de méthodes de recueil des données très hétérogènes ou s’ils étaient dus à de réelles différences entre ces populations. D’où l’intérêt de cette étude menée selon un protocole commun.

Méthodologie

Les données de cette étude internationale (33 pays, avec un minimum de 2.000 sujets par pays) ont été recueillies par internet (24 pays) ou par sondage à domicile (7 pays), ou par ces deux méthodes (2 pays). Les variables associées aux TFGI ont été recherchées grâce au questionnaire diagnostique de Rome IV et au questionnaire du syndrome de l’intestin irritable de Rome III. Les individus étaient également interrogés sur leurs caractéristiques sociodémographiques, conditions de vie, utilisation de médicaments, alimentation, variables psychologiques, qualité de vie et antécédents médicaux notamment de maladies organiques et opérations chirurgicales, afin d’exclure les sujets qui avaient des atteintes organiques ou structurelles (ex. cancer gastro-intestinal, maladie de Crohn,…) pouvant être la causes des TFGI recherchés.

Principaux résultats

Au total, 73.076 adultes ont répondu (dont 49,5% de femmes). Au sein de cette population, un troubles fonctionnel gastro-intestinal a été retrouvé chez 21,6% de ceux interrogés à domicile et 42,7% de ceux ayant complété l’enquête par Internet. La constipation fonctionnelle arrivait en tête des troubles identifiés (respectivement 6,6% vs 11,7% par Internet), devant les troubles fonctionnels gastroduodénaux (4,8% vs 7,2%), les troubles anorectaux (2,7% vs 8,1%) et la dyspepsie fonctionnelle (1,2% vs 3,2%). 

La prévalence des TFGI était plus élevée chez les femmes que chez les hommes (odds ratio de 1,4 par l’enquête à domicile et 1,7 par Internet). Cette prédominance féminine était retrouvée quelle que soit la zone du tractus gastro-intestinal concernée, de l’œsophage au rectum. La proportion de sujets identifiés comme ayant un SII était diminuée d’environ de moitié ou plus avec l’utilisation des critères de Rome IV – par rapport à l’utilisation des critères de Rome III - que ce soit pour l’enquête à domicile (1,5% vs 3,5%) ou à par Internet (4,1% vs 10,1%).

Si la prévalence des TFGI diminuait avec l’âge après analyse des données recueillies par Internet, une tendance inverse a été mise en évidence par le recueil de données à domicile.

Les sujets souffrant de TFGI avaient entre 40% (pour les données issues de l’enquête à domicile) et 70% (pour l’enquête par Internet) de risque supplémentaire d’avoir une qualité de vie dégradée et consultaient plus souvent un médecin par rapport à ceux qui n’en souffraient pas.

Limites

La qualité des données recueillies par les enquêtes à domicile était moins bonne que celle obtenue par l’enquête par Internet.

Financements

Étude financée par différents fonds publics et privés.