Virus du Nil occidental : une multiplication par 3,4 du nombre d’infections en Europe


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les nouvelles données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) montrent que le nombre d’infections humaines au virus du Nil occidental (VNO) en Europe a jusqu’à présent été multiplié par 3,4 cette année, par rapport à l’ensemble de la saison de l’année passée.

Un total de 975 cas indigènes confirmés et probables ont été signalés par les pays européens jusqu’au 30 août, dont 710 cas dans les États membres de l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) et 265 dans les pays voisins de l’UE. L’Italie a rapporté le nombre de cas le plus élevé (327), suivie de la Serbie (213), de la Grèce (147), de la Roumanie (117) et de la Hongrie (96). En comparaison, au cours de la dernière saison majeure du VNO en 2010, 393 infections humaines au VNO avaient été signalées dans l’UE/EEE et dans les pays voisins de l’UE.

Un total de 63 décès dus à des infections au VNO ont été signalés cette année en Serbie (21), en Grèce (16), en Italie (13), en Roumanie (12) et au Kosovo (1). 

L’ECDC a indiqué que le nombre élevé de cas observés cette année, par rapport aux années précédentes, suggère un haut niveau de circulation du virus dans les pays touchés, ce qui pourrait entraîner un nombre de cas encore plus élevé dans les mois à venir.