Virus du Nil occidental : une apparition exceptionnellement tardive de l’infection a été signalée en Europe


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) fait état d’une apparition exceptionnellement tardive d’infections au virus du Nil occidental (VNO) au sein de l’Union européenne (UE)/Espace économique européen (EEE) et des pays voisins de l’UE. 

Même s’il est habituellement attendu que la saison de transmission du VNO en Europe s’étende de juin à novembre, l’ECDC, dans son dernier Rapport sur les menaces liées aux maladies transmissibles, souligne que la date d’apparition du VNO la plus tardive a été rapportée durant la semaine 46 (du 12 au 18 novembre). Lors des saisons de transmission précédentes dans l’UE/EEE et les pays voisins de l’UE, la date d’apparition du VNO la plus tardive se situait habituellement entre les semaines 39 et 42. 

La saison de transmission 2018 a également commencé plus tôt que d’habitude cette année, avec un nombre de cas rapportés plus élevé, par rapport à la même période lors des années précédentes. 

Les dernières données de l’ECDC montrent qu’entre le 30 novembre et le 6 décembre 2018, 1 cas humain d’infection au VNO a été rapporté en Hongrie et que 18 cas ont été signalés par la Turquie. Trois décès ont été rapportés au cours de la même période. 

Au 6 décembre 2018, les États membres de l’UE avaient rapporté un total de 1 503 cas humains, tandis que les pays voisins de l’UE avaient rapporté 579 cas humains. Au total, 180 décès causés par une infection au VNO ont été signalés cette saison.