VIH à Barcelone : diminution du délai entre le diagnostic et le traitement

  • Nicolás D & al.
  • Clin Microbiol Infect
  • 22 nov. 2018

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • À Barcelona, le délai entre le diagnostic d’infection à VIH et le traitement a été raccourci, mais le délai entre l’infection et le diagnostic doit toujours être réduit.

Pourquoi est-ce important ?

  • Barcelone voit de nombreux nouveaux arrivants venus pour s’installer ou en transit, et l’accès aux services peut différer pour les locaux, les visiteurs et les nouveaux arrivants.

Principaux résultats

  • Sur 4 périodes de mesure (depuis 1997), le taux annuel de nouvelles infections parmi les nouveaux diagnostics a augmenté de 1 à 8 % (P
  • Sur cette même période, la proportion d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) a augmenté de 62 à 89 % (P
  • Le délai moyen entre l’infection et le diagnostic était semblable dans les différentes périodes (53,6 [écart interquartile (EIQ) 50-57] jours).
  • Le délai moyen entre l’infection et le traitement a diminué de 575 (EIQ : 467-683) à 471 (EIQ : 394-549) jours (P
  • Un foyer de transmission a été identifié et comprenait 1 patient récemment infecté sur 2, et 92 % étaient des HSH.
  • Les taux par voie de transmission ont changé, passant de 24 % des cas pour l’utilisation de drogues par voie intraveineuse à moins de 1 % au cours de la période la plus récente (P

Protocole de l’étude

  • Étude de cohorte prospective monocentrique, tous les patients (n=364) présentaient une infection à VIH aiguë/récente (moins de 180 jours), 1997-2015.
  • Financement : Instituto de Salud Carlos III, Madrid.

Limites

  • Étude limitée régionalement, pas de données sur la prophylaxie préalable à l’exposition, autres mesures préventives.