VIH : 160 000 nouveaux cas ont été rapportés en Europe en 2017


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Près de 160 000 nouveaux diagnostics de VIH ont été rapportés dans la Région européenne de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en 2017, selon le dernier rapport de surveillance du VIH/SIDA du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control) et du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe.

Les données pour l’année 2017 montrent que l’augmentation du nombre de nouveaux diagnostics de VIH s’est poursuivie pour la Région européenne de l’OMS dans son ensemble, mais à un rythme plus lent que celui observé au cours des années précédentes.

L’année dernière, plus de 25 000 personnes ont reçu un diagnostic de VIH dans 30 des 31 pays de l’Union européenne/Espace économique européen. Cela correspond à une baisse du taux de diagnostic, de 6,9 pour 100 000 habitants en 2008 à 6,2 pour 100 000 habitants en 2017.

Avec plus de 130 000 nouveaux diagnostics de VIH en 2017, la partie orientale de la Région a connu un taux d’augmentation de 68 % entre 2008 et 2017 contre 95 % entre 2007 et 2016. Dans la partie centrale de la Région, l’augmentation a été de 121 % contre 142 %.

Parmi les nouveaux diagnostics de VIH dans la partie orientale de la Région, la transmission hétérosexuelle a été rapportée comme étant à l’origine de 59 % des cas. Environ 70 % des nouveaux diagnostics de VIH concernaient des hommes.