Valproate : pas de prescription aux femmes en âge de procréer !


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le valproate est un traitement de l’épilepsie et des épisodes maniaques des troubles bipolaires qui dispose d’un effet tératogène puissant à l’origine de malformations et/ou de troubles neuro-développementaux chez les enfants exposés pendant la grossesse.

Dès juillet 2017, face à l’utilisation encore trop importante du valproate chez les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir (en âge de procréer sans contraception efficace), l’ANSM a décidé de le contre-indiquer en France chez ces femmes dans le traitement des épisodes maniaques des troubles bipolaires. Elle a également saisi l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour que des mesures soient prises au niveau européen.

La Commission européenne vient d’entériner et d’élargir les mesures de réduction du risque déjà instaurées en France. Désormais, à l’échelle européenne, le valproate est interdit pendant la grossesse et ne doit plus être prescrit aux filles, adolescentes et femmes en âge de procréer (sauf circonstances exceptionnelles). La mise en garde « VALPROATE + GROSSESSE = INTERDIT »  est étendue aux spécialités à base de valproate indiquées dans l’épilepsie.

Ainsi, le valproate ne doit plus être prescrit chez une femme, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux alternatives. Si le valproate est la seule option, les grossesses doivent absolument être évitées en respectant toutes les conditions du Plan de prévention de la grossesse (incluant l’information complète de la patiente sur les risques, la réévaluation annuelle de l’intérêt du traitement, les tests de grossesse, la prise d’au moins une contraception efficace, la signature annuelle de l’accord de soins…).

Ces mesures doivent être appliquées à partir de fin juin…