Vaccins obligatoires : y a-t-il des ruptures de stock ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir :

  • En cas de tensions d’approvisionnement et de ruptures de stock de vaccins, leur remise à disposition peut être longue et progressive
  • Dans le cadre de l'extension des obligations vaccinales pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, une information sur la couverture des besoins au niveau national des vaccins concernés est désormais disponible sur le site de l’ANSM
  • Cette information sera actualisée tous les mois et en cas de tensions ou ruptures de stock, un lien permettra d’obtenir plus d’informations

 

Les tensions d’approvisionnement et les ruptures de stock de vaccins peuvent avoir plusieurs causes comme une forte augmentation de la demande mondiale ou des difficultés survenues lors de la fabrication pouvant impacter les vaccins avant ou après leur mise à disposition sur le marché.

La fabrication des vaccins est complexe et plus longue (de 6 à 22 mois) que pour d’autres médicaments : leur remise à disposition peut donc être longue et progressive.

Dans le cadre de l'extension des obligations vaccinales applicables pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, un suivi régulier des approvisionnements, stocks disponibles et ventes des vaccins concernés a été mis en place. Une information sur la couverture des besoins au niveau national est désormais disponible pour les professionnels de santé et les patients sur le site de l’ANSM. Cette information est fournie sous forme de tableau et concerne les 8 vaccins utilisés pour couvrir les 11 valences désormais obligatoires chez l’enfant de moins de 2 ans né depuis le 1er janvier 2018 :

  • Vaccins hexavalents (Diphtérie - Tétanos - Poliomyélite - Coqueluche - Haemophilus influenzae  b - Hépatite B) : Hexyon®, Infanrix® Hexa® et Vaxelis®,
  • Vaccins ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) : M-M-RVaxpro® et Priorix®,
  • Vaccin antipneumococcique 13 valences : Prevenar® 13,
  • Vaccins antiméningococcique de sérogroupe C : Menjugate®, Neisvac®.

La situation de chaque vaccin est indiquée sous forme d’une pastille colorée :

  • Pastille verte = vaccin disponible,
  • Pastille orange = risque d'indisponibilité locale et ponctuelle,
  • Pastille rouge = vaccin indisponible.

En cas de tensions ou ruptures de stock, un lien permettra d’obtenir plus d’informations.

Ces données seront actualisées tous les mois.