Vaccins contre l’hépatite B : tensions d’approvisionnement et ruptures de stocks pour plusieurs mois


  • Fanny Le Brun
  • Résumé d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir :

  • Les vaccins HBVaxPro 10 et HBVaxPro 40 sont actuellement en rupture de stock sur les marchés de ville et hospitalier
  • Le vaccin adulte Engerix® B20 subit des tensions d’approvisionnement jusqu’en avril 2019 : sa distribution est normale sur le marché hospitalier mais contingentée sur le marché de ville
  • Pour la forme pédiatrique Engerix® B10, l’approvisionnement est contingenté sous forme de dépannage afin d’éviter les mésusages d’une double injection pour l’immunisation d’un adulte
  • Face à cette situation, GSK continue à mettre à disposition auprès des établissements de santé des unités de Fendrix®, un vaccin contre l’hépatite B destiné au marché belge et réservé aux patients ayant une insuffisance rénale

 

L’approvisionnement du marché français en vaccins monovalents contre l’hépatite B subit de nouvelles perturbations :

  • Les vaccins HBVaxPro 10 et HBVaxPro 40 sont actuellement en rupture de stock sur les marchés de ville et hospitalier (date de remise à disposition inconnue),
  • Le vaccin adulte Engerix® B20 subit des tensions d’approvisionnement depuis décembre dernier, prévues pour durer jusqu’en avril 2019.

Les tensions d’approvisionnement en vaccin Engerix® B20 font suite à l’identification d’un problème technique lors de la fabrication des antigènes de l’hépatite B. Elles ne sont pas liées à des problèmes de qualité ou de sécurité du vaccin : les doses de vaccin Engerix® B20 disponibles actuellement sur le marché ne sont pas concernées par ce problème technique et ne présentent donc aucun risque.

Ce problème est maintenant résolu mais le retour à la normal sera progressif au cours des 4 prochains mois. Pour faire face à cette réduction momentanée du nombre de doses disponibles de vaccin Engerix® B20, il a été décidé que :

  • L’approvisionnement des DOM TOM ainsi que des marchés hospitaliers et des collectivités en métropole ne sera pas modifié,
  • Des mesures de contingentement seront mises en place pour l’approvisionnement du vaccin Engerix® B20 uniquement dans les pharmacies de ville.

Concernant la forme pédiatrique Engerix® B10, afin d’éviter les mésusages d’une double injection pour l’immunisation d’un adulte et préserver ainsi son usage pédiatrique strict, l’approvisionnement sera contingenté sous forme de dépannage, à hauteur de 1 dose par commande.

Par ailleurs, le laboratoire GSK continue à mettre à disposition auprès des établissements de santé (hôpitaux et cliniques), à titre exceptionnel et transitoire depuis le 17 juillet 2017, des unités du vaccin contre l’hépatite B Fendrix®, initialement destinées au marché belge. Ce vaccin n’est pas commercialisé en France mais dispose d’une AMM européenne depuis 2005 et est commercialisé dans de nombreux pays européens. Il est indiqué chez les patients de 15 ans ou plus, ayant une insuffisance rénale (patients pré-hémodialysés et hémodialysés). L’utilisation de Fendrix® en France permet d’assurer la vaccination de cette population considérée comme prioritaire et à risque tout en économisant des doses de vaccin Engerix® B20. En effet, le vaccin Fendrix® contient un adjuvant lui permettant d’être administré selon un schéma de primovaccination à 4 doses contre 8 doses habituellement nécessaires pour la vaccination des patients insuffisants rénaux avec Engerix® B20.