Vaccination antigrippale : le rapport de l’ECDC révèle des taux bas préoccupants au sein de l’UE


  • Dawn O'Shea
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouveau rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) révèle que le taux de couverture vaccinale antigrippale atteint un niveau bas préoccupant dans l’ensemble de l’Union européenne (UE).

Sur les 19 États membres ayant fourni des données sur la couverture pour les saisons 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018, aucun n’a atteint l’objectif défini par l’UE d’une couverture vaccinale antigrippale de 75 % pour les groupes vulnérables.

Les données ont été recueillies dans le cadre d’une enquête de l’ECDC menée en janvier 2018. Les données ont montré que la couverture vaccinale des adultes plus âgés variait de 2,0 % à 72,8 % au sein des 19 pays en 2016-2017, avec un niveau médian de 47,1 %.

La couverture vaccinale chez les agents de santé a été documentée dans 12 États membres et variait de 15,6 % à 63,2 %, tandis que celle chez les personnes atteintes d’affections médicales chroniques a été fournie par 7 pays et variait de 15,7 % à 57,1 %.

La couverture vaccinale des femmes enceintes était connue dans neuf États membres et variait de 0,5 % à 58,6 %. Cinq États membres ont été en mesure de rapporter les taux de couverture vaccinale pour les personnes résidant en établissements de soins de longue durée. Parmi cette population de patients, la couverture vaccinale antigrippale variait de 93,5 % en Irlande à 49,7 % au pays de Galles.