Vaccin contre Ebola : les résultats d’efficacité préliminaires sont publiés


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des résultats préliminaires suggèrent que le vaccin contre Ebola rVSV-ZEBOV-GP a démontré une efficacité élevée dans le cadre de la stratégie de vaccination en anneau mise en place en République démocratique du Congo (RDC). 

L’institut national de recherche de la RDC, l’Institut national pour la recherche biomédicale et l’Organisation mondiale de la Santé ont conduit une analyse préliminaire des données recueillies dans le cadre du protocole de vaccination en anneau pour mieux comprendre si le candidat-vaccin rVSV-ZEBOV-GP est efficace ou non. 

Entre le 1er août 2018 et le 25 mars 2019, 951 cas confirmés et probables d’Ebola ont été rapportés. Un total de 71 cas d’Ebola se sont produits parmi les 93 965 personnes à risque vaccinées dans 679 anneaux, tandis que 880 cas se sont produits parmi des individus à risque qui n’étaient pas vaccinés. Parmi les 71 cas d’Ebola qui se sont produits parmi les individus vaccinés, les symptômes sont survenus 10 jours ou plus après la vaccination chez 15 cas et entre 0 et 9 jours après la vaccination chez 57 cas. Parmi 56 cas, 9 décès ont été constatés chez les personnes pour qui les symptômes sont survenus entre 0 et 9 jours après la vaccination, mais aucun décès n’a été observé chez celles pour qui la maladie est apparue 10 jours ou plus après leur vaccination.

Une analyse plus détaillée est en cours de préparation.