Une revue Cochrane révèle que la prégabaline est efficace dans le cadre du traitement de l’épilepsie focale réfractaire


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une revue Cochrane a conclu que la prégabaline, utilisée comme traitement d’appoint pour l’épilepsie focale résistante au traitement, est significativement plus efficace qu’un placebo pour réduire les convulsions et les supprimer complètement.

Les résultats ont démontré une efficacité pour des doses de 150 mg/jour à 600 mg/jour. Cependant, des problèmes de tolérabilité ont été observés à des doses plus élevées.

La revue a inclus 9 essais contrôlés randomisés financés par le secteur pharmaceutique (3 327 participants), dont 7 ayant comparé la prégabaline à un placebo.

Les données ont montré que les participants affectés de manière aléatoire pour recevoir de la prégabaline étaient significativement plus susceptibles d’atteindre une réduction de 50 % ou plus de la fréquence des convulsions, par rapport au placebo (risque relatif [RR] : 2,28 ; IC à 95 % : 1,52–3,42 ; 7 essais ; 2 193 participants ; données probantes de faible certitude).

La probabilité de réponse a doublé en augmentant la dose de 300 mg/jour à 600 mg/jour (rapport de cotes [RC] : 1,99 ; IC à 95 % : 1,74–2,28), ce qui indique une relation dose-réponse.

La prégabaline était significativement associée à l’absence de convulsions (RR : 3,94 ; IC à 95 % : 1,50–10,37 ; 4 essais ; 1 125 participants ; données probantes de certitude modérée).

Les participants étaient significativement plus susceptibles d’arrêter le traitement par prégabaline que le traitement par placebo pour quelque raison que ce soit (RR : 1,35 ; IC à 95 % : 1,11–1,65 ; 7 essais ; 2 193 participants ; données probantes de certitude modérée) et à cause d’effets indésirables (RR : 2,65 ; IC à 95 % : 1,88–3,74 ; 7 essais ; 2 193 participants ; données probantes de certitude modérée).