Une nouvelle souche de Candida représente un risque pour les patients hospitalisés dans les établissements de santé européens

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) avertit qu’il est nécessaire de faire de la sensibilisation au sein des établissements de santé européens au sujet de Candida auris, dans l’intérêt de la sécurité des patients.

C. auris est une nouvelle levure émergente qui a été décrite pour la première fois en 2009 et qui a été associée par la suite à des infections invasives et des épidémies dans différents établissements de soins de santé à l’échelle mondiale, notamment des hôpitaux au Royaume-Uni et en Espagne.

Dans une évaluation rapide des risques, l’ECDC a averti que C. auris peut provoquer des infections invasives chez les patients dont le système immunitaire est gravement compromis. L’ECDC a affirmé que la plupart des isolats sont résistants au fluconazole. Une résistance à d’autres agents antifongiques a été rapportée et des isolats de C. auris à r...