Une nouvelle enquête européenne sur les ERCC visant à mieux cibler les mesures de lutte

  • Réseau européen de surveillance des gènes de résistance aux antimicrobiens
  • Centre européen pour le contrôle et la prévention des maladies
  • 28 mai 2019

  • Par Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Réseau européen de surveillance des gènes de résistance aux antimicrobiens (EURGen-Net) a lancé un appel d'offres en vue d'une enquête européenne sur les Enterobacteriaceae résistantes aux carbapénèmes et/ou à la colistine (ERCC).

EURGen-Net est un nouveau réseau de surveillance du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) qui a pour objectif d'établir une surveillance génomique des bactéries multirésistantes d'intérêt en matière de santé publique.

La première étape pour y parvenir est l'enquête sur les ERCC, qui viendra enrichir d'informations génomiques les données phénotypiques de résistance aux antimicrobiens publiées par le Réseau européen de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (EARS-Net). Ceci permettra d'identifier les clones à haut risque et d'approfondir les connaissances sur les voies de transmission.

Les résultats de l'enquête sur les ERCC devraient éclairer l'évaluation des risques et la prise de décision aux niveaux national et européen afin de mieux cibler les mesures de lutte.

Pendant six mois, des hôpitaux et les laboratoires de microbiologie clinique associés de 37 pays européens collectent des isolats de Klebsiella pneumoniae et d'Escherichia coli résistants aux carbapénèmes et/ou à la colistine, ainsi que des isolats comparateurs sensibles correspondants, selon un schéma tenant compte de la population et de la structure géographique des différents pays. La collecte de souches vise essentiellement à rassembler jusqu'à 6 000 isolats au cours de l'enquête sur les ERCC.

Une collecte de souches supplémentaires, regroupant jusqu'à 3 000 isolats d'Acinetobacter baumannii est prévue en 2020/21 pour une enquête similaire sur la résistance aux carbapénèmes.