Une mammographie en 3D améliore la détection des cancers dans les seins denses

  • Phi XA & al.
  • BMC Cancer
  • 3 avr. 2018

  • de Miriam Davis, PhD
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les femmes aux seins denses, la tomosynthèse mammaire numérique (TMN, également appelée mammographie en 3D) ± mammographie numérique (MN) est supérieure à la MN seule en termes de détection du cancer du sein dans le contexte diagnostique et de dépistage.
  • La TMN pourrait également être supérieure en termes de réduction du taux de rappels.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats favorisent le recours à la TMN ± MN, par rapport à la MN seule pour les femmes aux seins denses.

Conception de l’étude

  • Méta-analyse de 16 études (n = 5 études diagnostiques ; n = 11 études de dépistage) ayant répondu aux critères d’éligibilité après une recherche menée dans les bases de données PubMed et Web of Science.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Dans les études diagnostiques, la TMN a démontré une sensibilité supérieure (84–89 %), par rapport à la MN (69–86 %), mais leur spécificité était similaire.
  • Dans les études diagnostiques, la TMN ± MN a augmenté le taux de détection du cancer (TDC), par rapport à la MN (rapport de risque [RR] : 1,12 ; IC à 95 % : 1,01–1,24).
  • Dans les études de dépistage, la TMN ± MN a augmenté le TDC, par rapport à la MN (RR : 1,33 [IC à 95 % : 1,20–1,47] pour les études rétrospectives et 1,52 [IC à 95 % : 1,08–2,11] pour les études prospectives).
  • Dans les études de dépistage, le taux de rappels était inférieur avec la TMN ± MN, par rapport à la MN seule, dans les études rétrospectives (RR : 0,72 ; IC à 95 % : 0,64–0,80), mais pas dans les études prospectives (RR : 1,12 ; IC à 95 % : 0,76–1,63).

Limites

  • Hétérogénéité entre les études.
  • La plupart des études utilisaient un dépistage unique par TMN.