Une intervention en ligne pourrait aider des personnes à perdre du poids


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les résultats d’un nouvel essai suggèrent qu’un système en ligne d’assistance au changement des comportements liés à la santé (SACCS) pourrait être diffusé efficacement à l’ensemble de la population comme moyen de traiter l’obésité.

L’essai a inclus 532 participants qui étaient en surpoids ou obèses, recrutés à partir d’un registre de population dans la ville d’Oulu en Finlande. L’étude a compris six bras d’étude avec affectation aléatoire : counseling en groupe basé sur une thérapie comportementale et cognitive (TCC) ; counseling en groupe basé sur des conseils d’auto-assistance (CAA) et groupe témoin, chacun avec ou sans SACCS pendant 52 semaines. Le critère d’évaluation principal était la variation du poids de l’entrée dans l’étude à 12 mois et de l’entrée dans l’étude à 24 mois. Un total de 375 sujets de l’étude sont allés au terme de l’étude conformément au protocole.

Les auteurs ont découvert que les interventions utilisant le SACCS démontraient des taux de réussite significativement plus élevés quel que soit le type de counseling en groupe, par rapport au counseling seul. Le counseling basé sur une TCC avec SACCS a permis la réduction de poids la plus importante sans gain pondéral significatif durant le suivi. Le SACCS seul a été efficace pour réduire le poids et le tour de taille pendant une période allant jusqu’à deux ans. Ce résultat suggère, selon les auteurs, qu’un SACCS est également utile comme méthode de counseling à part entière. 

Les résultats ont été publiés dans la revue Journal of Internal Medicine.