Une faible dose de tamoxifène est aussi efficace qu’une dose standard pour réduire la densité mammaire

  • Eriksson M & al.
  • J Clin Oncol

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une dose substantiellement plus faible de tamoxifène réduit la densité à la mammographie et provoque moins d’effets secondaires vasomoteurs sévères qu’une dose de 20 mg.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le tamoxifène réduit le risque de cancer du sein chez les femmes à risque élevé ainsi que la mortalité dans le cadre d’un traitement adjuvant, mais il est peu utilisé en raison d’effets secondaires sévères.

Méthodologie

  • L’essai randomisé de phase II KARISMA a été mené en double aveugle.
  • 1 439 femmes stratifiées selon leur statut ménopausique ont participé à un programme de dépistage par mammographie et ont reçu un placebo ou du tamoxifène à des doses de 1, 2,5, 5, 10 et 20 mg.
  • Financement : Fondation Kamprad ; Conseil suédois de recherche.

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble, la densité mammaire à la mammographie (aire globale moyenne) a diminué de 9,6 %, 6,9 % et 6,8 % dans les groupes recevant 20, 2,5 et 10 mg de tamoxifène, respectivement.
  • Chez les femmes non ménopausées, la densité mammaire à la mammographie a diminué de 18,5 %, 13,4 %, 19,6 % et 17,0 % dans les groupes recevant 20, 2,5, 5 et 10 mg, respectivement.
  • La fréquence des effets secondaires vasomoteurs sévères dans les différents groupes de doses était comme suit :
    • 20 mg : 34,0 %.
    • 2,5 mg : 20,5 %.
    • 5 mg : 24,4 %.
    • 10 mg : 26,7 %.

Limites

  • 12,9 % des femmes ne sont pas allées au bout de la période de l’étude.