Une étape importante pour la lutte contre les maladies non transmissibles dans la Région européenne de l’OMS


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé une étape importante pour la lutte contre les maladies non transmissibles dans la Région européenne de l’OMS.

Le docteur Piroska Ӧstlin, directrice régionale par intérim de l’OMS pour l’Europe, et M. Dmitry Kostennikov, vice-ministre de la Santé de la Fédération de Russie, ont signé un nouvel accord de financement plus tôt ce mois-ci.

L’accord définit la contribution financière de la Fédération de Russie pour la poursuite des activités conjointes de lutte contre les maladies non transmissibles dans la Région.
Signée le 3 juillet 2019 à Moscou, en Russie, la subvention constitue une étape importante pour les interventions menées dans la Région afin de contrer la forte charge des maladies non transmissibles.

Plus de 100 experts russes et internationaux ont assisté à la cérémonie de signature, dans le cadre d’une réunion de 2 jours consacrée aux approches innovantes de lutte contre les maladies non transmissibles.

Ensemble, les principales maladies non transmissibles, à savoir le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies respiratoires chroniques et les troubles mentaux, représentent plus de 80 % de tous les décès et plus des 2 tiers de la charge des maladies dans la Région.

Préoccupées par le nombre croissant de décès et d’incapacités causés par les maladies non transmissibles, la Fédération de Russie et l’OMS/Europe se sont associées en 2014 afin de créer le Bureau européen pour la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles de l’OMS (Bureau contre les MNT) pour régler le problème.