Une durée de vie reproductive plus courte est associée à un risque de MCV doublé chez les femmes

  • Mishra SR & al.
  • JAMA Cardiol
  • 16 sept. 2020

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Pour les femmes, une durée de vie reproductive courte (moins de 33 ans) est associée à un risque accru d’événement de maladie cardiovasculaire (MCV) non mortel en milieu de vie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats d’études de grande envergure et de méta-analyses antérieures se sont avérés contradictoires concernant l’association entre le risque d’événement de MCV ou la mortalité et l’âge à la ménarche ou à la ménopause ou la durée de vie reproductive.
  • Ces auteurs ont utilisé des données au niveau individuel de plus de 300 000 femmes, combinées à partir de 12 études.

Principaux résultats

  • Données pour 307 855 femmes incluses.
  • Moyennes (écarts-types), en années :
    • Âge à la ménarche : 13,0 (1,5).
    • Âge à la ménopause : 50,2 (4,4).
    • Durée de vie reproductive : 37,2 (4,6).
  • Rapport de risque (RR) corrigé d’événement de MCV incidente :
    • Durée de vie reproductive inférieure à 30 ans, par rapport à 36–38 ans : 1,71 (IC à 95 % : 1,58–1,84).
    • Ce risque a diminué à 1,26 (IC à 95 % : 1,09–1,46) après une correction pour prendre en compte l’âge à la ménopause, ce qui suggère que cet âge est un facteur important.
  • Une ménarche très précoce (à 10 ans ou avant) ou tardive (à 16 ans ou après) a été associée à un risque de MCV accru de façon similaire.
  • Une ménopause après l’âge de 55 ans a été associée à une réduction du risque de MCV.
  • Les femmes qui avaient une espérance de vie reproductive plus courte et une ménarche précoce (à 11 ans ou avant, par rapport à 13 ans) présentaient un risque doublé d’événement de MCV :
    • RR de 2,06 (IC à 95 % : 1,76–2,41).

Méthodologie

  • Études provenant du consortium Collaboration internationale pour une approche du parcours de vie en matière de santé reproductive et de maladies chroniques (International Collaboration for a Life Course Approach to Reproductive Health and Chronic Disease Events).
  • Financement : Conseil national australien pour la santé et la recherche médicale (Australian National Health and Medical Research Council) ; autres.

Limites

  • Les données relatives à la reproduction étaient principalement basées sur ce dont se rappelaient les participantes.
  • Les événements de MCV étaient en grande partie basés sur ce qu’ont déclaré les participantes.