Une consommation plus élevée de jus de fruits pourrait augmenter le risque de cancer


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des chercheurs ont identifié une association potentielle entre la consommation plus élevée de boissons sucrées et le risque accru de cancer.

Dans le cadre d’une nouvelle étude, des chercheurs ont évalué les associations entre la consommation de boissons sucrées (comprenant les boissons édulcorées au sucre et les jus de fruits 100 % pur jus) et de boissons aux édulcorants artificiels et le risque de cancer global, de cancer du sein, de cancer de la prostate et de cancer colorectal, chez 101 257 adultes en bonne santé, en France, inclus dans l’étude de cohorte NutriNet-Santé.

Pendant le suivi, 2 193 premiers cas incidents de cancer ont été diagnostiqués. Une augmentation de 100 ml par jour de la consommation de boissons sucrées a été associée à un risque de cancer global accru de 18 % (P 

Dans des sous-analyses spécifiques, la consommation de jus de fruits 100 % pur jus a été significativement associée au risque de cancer global (P = 0,007).

La consommation de boissons aux édulcorants artificiels n’a pas été associée à un risque de cancer, mais les auteurs avertissent que la prudence est de mise lors de l’interprétation de ce résultat, en raison d’un niveau de consommation relativement faible dans cet échantillon.

Les résultats sont publiés dans la revue BMJ