Une avancée majeure a été réalisée dans le cadre de l’investigation sur la flambée de lésions pulmonaires liées au vapotage


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des responsables aux États-Unis (É.-U.) ont fait une avancée majeure dans le cadre de leur investigation sur la cause potentielle de la flambée de lésions pulmonaires associées à l’utilisation de produits destinés aux cigarettes électroniques ou au vapotage (e-cigarette or vaping product use-associated lung injury, EVALI).

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) ont confirmé que de récentes analyses de laboratoire, menées sur des échantillons liquides de lavage bronchoalvéolaire (LBA) leur ayant été soumis et provenant de 29 patients présentant des EVALI, ont révélé la présence d’acétate de vitamine E dans la totalité des échantillons. 

Les CDC ont indiqué avoir détecté pour la première fois un produit chimique potentiel préoccupant dans des échantillons biologiques en provenance de patients présentant ces lésions pulmonaires. Ces résultats apportent des données probantes directes de la présence d’acétate de vitamine E au site primaire des lésions dans les poumons.

Les CDC ont cependant souligné que des études supplémentaires sont nécessaires pour établir si un lien de causalité existe entre cette exposition et les EVALI. « Sur la base de ces données provenant de 29 patients, il apparaît que l’acétate de vitamine E est associé aux EVALI. Toutefois, il est possible que plusieurs composés ou ingrédients soient la cause des lésions pulmonaires, et les données probantes ne sont pas encore suffisantes pour écarter la contribution d’autres produits toxiques aux EVALI », ont-ils précisé. 

À la date du 5 novembre, 2 051 cas d’EVALI avaient été signalés dans 49 États des É.-U., dans le district de Columbia et dans les Îles Vierges des É.-U.