Une application de surveillance de la pression artérielle à distance pourrait s’avérer bénéfique


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des chercheurs rapportent des résultats prometteurs d’une nouvelle étude ayant examiné l’efficacité d’une application de surveillance de la pression artérielle (PA) à distance pour réduire la pression artérielle. L’étude a inclus 276 individus atteints d’un diabète et d’une hypertension autodéclarée, qui ont reçu un dispositif de surveillance de la PA connecté par Bluetooth, des informations sur la gestion de l’hypertension et l’accès à des coachs en santé. À l’inclusion, 63 % des participants (n = 173) avaient une hypertension incontrôlée (PA supérieure à 130/80 mmHg). 

L’étude a révélé qu’après 6 semaines de surveillance de la PA à domicile dans le cadre du programme, la PA avait diminué de 11,2/5,18 mmHg (P = 0,004). Dans une modélisation multivariée, les participants qui avaient la PA la plus élevée à l’inclusion étaient les plus susceptibles de constater des réductions de la PA systolique et de la PA diastolique à la fin de l’étude.

« Les résultats de l’étude pilote fournissent des données initiales indiquant qu’un programme holistique, combinant la surveillance de la pression artérielle à distance avec la formation des patients et le coaching santé, peut avoir un effet bénéfique significatif sur les niveaux de pression artérielle », a déclaré le Dr Bimal R. Shah, professeur consultant adjoint à l’École de médecine de l’Université Duke (Duke University School of Medicine) et médecin-chef de Livongo, l’entreprise spécialisée dans les technologies de la santé qui a développé l’application. 

La recherche sera présentée ce week-end à l’occasion de la 68e session scientifique annuelle du Collège américain de cardiologie (American College of Cardiology).