Un taux élevé de troponine signale-t-il un risque accru de mortalité dans le cadre du COVID-19 ?

  • Lala A & al.
  • J Am Coll Cardiol
  • 5 juin 2020

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les lésions myocardiques bénignes sont fréquentes chez les patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).
  • Des augmentations plus élevées de la troponine sont corrélées à un risque de mortalité plus élevé.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des séries de cas ont rapporté que des lésions cardiaques sont associées au COVID-19.
  • On en sait peu sur la façon dont le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) affecte le cœur et les résultats cliniques.

Principaux résultats

  • L’âge médian des patients était de 66,4 ans.
  • 24 % des patients avaient un antécédent de maladie cardiovasculaire (MCV).
  • 36 % des patients présentaient un taux de troponine élevé.
  • L’élévation de la troponine est allée de pair avec l’accroissement de la sévérité de la maladie telle que mesurée par les scores CURB-65.
  • Par rapport aux patients ayant un taux de troponine plus faible, chez les patients ayant présenté de plus fortes augmentations de la troponine :
    • La prévalence des MCV était plus élevée.
    • Les taux de D-dimères, de protéine C réactive, de lactate déshydrogénase et de procalcitonine étaient plus élevés.
  • De nombreux patients avec des taux de troponine plus élevés n’ont pas présenté de signe d’infarctus du myocarde aigu primaire.
  • Mortalité en fonction des taux de troponine dans l’intervalle de référence :
    • Taux de troponine supérieur à 0,03 ng/ml et allant jusqu’à 0,09 ng/ml : rapport de risque (RR) corrigé de 1,75 (IC à 95 % : 1,37–2,24).
    • Taux de troponine supérieur à 0,09 ng/ml : RR corrigé de 3,03 (IC à 95 % : 2,42–3,80).

Méthodologie

  • Une étude rétrospective a été menée dans 5 hôpitaux de la ville de New York sur le COVID-19, chez des patients ayant fait l’objet d’une mesure de la troponine I dans les 24 heures suivant leur hospitalisation (n = 2 736).
  • Critère d’évaluation : la mortalité.
  • Financement : Instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health, NIH).

Limites

  • Les électrocardiogrammes n’ont pas été examinés.
  • L’étiologie des lésions cardiaques reste incertaine.