Un suivi à long terme réduit le risque de CCR après la détection d’un adénome à risque élevé par un TSOF

  • Bjerrum A & al.
  • Int J Cancer
  • 2 janv. 2020

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le suivi des adénomes à risque élevé détectés après un test de sang occulte fécal (TSOF) réduit le risque de cancer colorectal (CCR) au même niveau que la population générale.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude est la première à évaluer l’incidence à long terme du CCR chez les personnes ayant reçu un diagnostic d’adénome après un TSOF.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte populationnelle a été menée dans 2 comtés danois (2005–2006 ; n = 80 563 ; population de référence : n = 1 240 348).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 1 924 (2,4 %) personnes avaient présenté un TSOF positif, parmi lesquelles 37 % présentaient des adénomes.
  • D’après les recommandations européennes relatives à l’assurance qualité dans le cadre du dépistage et du diagnostic du CCR, 47 % des patients atteints d’un adénome étaient dans le groupe à risque intermédiaire, 23 % dans le groupe à faible risque et 30 % dans le groupe à risque élevé.
  • Incidence du CCR :
    • Patients présentant un adénome : 322 cas (IC à 95 % : 212–489) pour 100 000 personnes-années.
    • Population de référence : 244 cas (IC à 95 % : 242–247) pour 100 000 personnes-années.
  • Les adénomes à risque élevé identifiés après un TSOF positif étaient associés à un risque de CCR plus élevé que dans la population de référence (rapport de risque corrigé [RRc] : 1,80 ; IC à 95 % : 1,00–3,26).
  • Les adénomes à risque élevé qui n’ont fait l’objet d’aucun suivi étaient associés à un risque de CCR plus élevé que dans la population de référence (RRc : 3,34 ; IC à 95 % : 1,67–6,69).
  • Les patients atteints d’un adénome à risque élevé qui ont fait l’objet d’une coloscopie de suivi présentaient un risque similaire à celui de la population de référence.

Limites

  • Étude non randomisée.