Un schéma AAD entraîne un taux de disparition du VHC-1b de 91 % chez les receveurs d’une TH

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Un schéma sans interféron par le siméprévir (SMV), le daclatasvir (DCV) et la ribavirine (RBV) a permis d’obtenir un taux d’élimination du VHC-1b de 91 % chez les receveurs de transplantation hépatique (TH).
  • L’administration concomitante de cyclosporine (CsA) n’est pas recommandée.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’élimination du VHC est associée à une meilleure survie du greffon.

Conception de l’étude

  • Étude de phase 2 ouverte et multicentrique (SATURN) menée auprès de 35 patients présentant une récidive du VHC-1b après la TH et qui ont reçu un schéma de 24 semaines par SMV+DCV+RBV.
  • Au total, 25 patients ont reçu du tacrolimus (TAC) et 10 de la CsA.
  • Le critère d’évaluation principal était la réponse virologique soutenue 12/24 semaines après le traitement (RVS12/24).
  • Financement : Janssen.

Principaux résultats

  • Le délai médian depuis la TH était de 4,2 ans ; 63 % étaient naïfs de traitement et 77 % avaient une fibrose F1/F2.
  • Le taux de RVS12 était de 91 % (tous les patients ont ensuite atteint une RVS24).
  • Trois patients recevant de la CsA...