Un risque accru d’hypertension chez les jeunes adultes nés par FIV


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouveaux résultats suggèrent que les personnes nées par le biais de techniques de reproduction assistée (TRA) pourraient avoir un risque plus élevé d’hypertension artérielle au début de l’âge adulte. 

Les chercheurs ont évalué la fonction vasculaire et ont réalisé une surveillance de la pression artérielle (PA) ambulatoire sur 24 heures (SPAA) chez 54 participants conçus par TRA et 43 témoins appariés selon l’âge et le sexe. Les participants à l’étude avaient été étudiés cinq ans auparavant, la recherche ayant montré que les enfants conçus par TRA présentaient un vieillissement vasculaire prématuré. 

La présente étude a découvert que le vieillissement vasculaire prématuré a subsisté chez les sujets conçus par TRA, sans déceler chez eux de facteur de risque cardiovasculaire classique, et qu’il évolue en hypertension artérielle. Les valeurs de la SPAA et la variabilité de la PA ont été nettement plus élevées chez les sujets conçus par TRA que chez les sujets témoins. Huit des 52 participants conçus par TRA, mais un seul des 43 participants témoins, ont rempli les critères de SPAA pour l’hypertension artérielle (> 130/80 mmHg et/ou > 95e centile). 

« La prévalence accrue de l’hypertension artérielle chez les participants conçus par TRA est ce qui est le plus préoccupant », a déclaré l’auteur principal de l’étude, le Dr Emrush Rexhaj de l’Hôpital universitaire de Bern, en Suisse. « Il s’agit d’une population en croissance rapide et les enfants apparemment en bonne santé montrent des signes très inquiétants de risque cardiovasculaire précoce, en particulier concernant l’hypertension artérielle », a ajouté M. Rexhaj. 

La recherche a été publiée dans la revue Journal of the American College of Cardiology.