Un régime riche en protéines n’affecte pas la fonction rénale


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Même s’il a été suggéré que les régimes riches en protéines pourraient avoir un impact négatif sur la fonction rénale, et en particulier sur le débit de filtration glomérulaire (DFG), une nouvelle étude suggère que cela pourrait ne pas être le cas. 

Des chercheurs ont analysé les données de 28 essais contrôlés randomisés datant de 1975 à 2016 en examinant les effets de régimes à teneur plus élevée en protéines (EP ; au moins 1,5 g/kg de poids corporel ou au moins 20 % de l’apport énergétique ou au moins 100 g de protéines/j), en comparaison à une consommation normale ou plus faible de protéines (NFP ; apport énergétique provenant des protéines/j moindre de 5 % ou plus, par rapport au groupe EP), sur le DFG de personnes en bonne santé.

Les analyses ont été conduites en utilisant le DFG post-intervention et la variation pré-intervention/post-intervention du DFG. 

Les auteurs ont indiqué la présence d’un « effet négligeable » de supériorité du DFG dans le groupe EP, par rapport au groupe NFP lorsque le DFG a été examiné sur la base des données post-intervention uniquement. Toutefois, lorsque la variation du DFG par rapport à l’entrée dans l’étude a été comparée, aucune différence n’a été constatée entre le groupe EP et le groupe NFP. 

« Étant donné les avantages proposés de l’adoption de régimes EP pour favoriser l’hypertrophie musculaire durant l’entraînement de résistance, la perte de poids de haute qualité durant la restriction énergétique et le maintien de la masse musculaire au cours du vieillissement, le résultat selon lequel un régime EP ne nuit pas à la fonction rénale présente un intérêt », ont indiqué les auteurs. 

La recherche est publiée dans la revue Journal of Nutrition