Un rapport prévoit une baisse du nombre de consommateurs de tabac


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a, pour la première fois, prévu une baisse du nombre d’hommes consommant du tabac, une évolution qui indique selon l’organisation un « important changement dans l’épidémie mondiale de tabagisme. »

Un nouveau rapport sur les tendances mondiales du tabagisme souligne que le nombre de consommateurs de tabac dans le monde a baissé, passant de 1,397 milliard de personnes en 2000 à 1,337 milliard en 2018. 

Le document indique que cette évolution est principalement due à une réduction du nombre de femmes consommant des produits du tabac. Durant la même période, 40 millions d’hommes en plus ont consommé du tabac, mais le rapport montre que le nombre d’hommes consommant du tabac a depuis cessé d’augmenter et qu’il devrait connaître une diminution de plus d’un million de consommateurs cette année. Environ 43 millions d’enfants (âgés de 13 à 15 ans) ont consommé du tabac en 2018. 

Environ 60 % des pays ont connu une baisse de la consommation de tabac depuis 2010 et l’OMS prévoit que d’ici à 2020, il y aura 10 millions de consommateurs de tabac en moins par rapport à 2018. 

Malgré ces progrès, le rapport montre que l’objectif mondial de réduction de la consommation de tabac de 30 % d’ici à 2025 n’est pas en voie d’être atteint, une réduction de 23 % étant attendue à la place.