Un plan est lancé pour accélérer l’usage des technologies numériques de santé


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouveaux efforts ont été annoncés pour accélérer l’usage des technologies numériques de santé, afin de répondre aux besoins mondiaux en matière de santé publique. 

Le week-end dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réuni un panel d’experts internationaux pour contribuer à l’élaboration de la feuille de route de l’organisation, afin de faire avancer l’écosystème de la santé numérique. 

Au cours de l’événement, qui s’est déroulé sur deux jours, le Groupe consultatif technique sur la santé numérique (Digital Health Technical Advisory Group) de l’OMS a discuté de divers sujets, notamment la gouvernance des données, l’utilisation éthique et équitable des technologies numériques, et l’aide aux communautés pour qu’elles puissent bénéficier de solutions éprouvées et rentables en matière de santé numérique. La réunion a conduit à l’adoption d’un plan d’action axé sur les activités et les priorités de ce groupe d’experts au cours des deux prochaines années. 

« Les technologies numériques peuvent jouer un rôle déterminant dans l’amélioration de la santé des habitants de la planète », a déclaré Bernardo Mariano, directeur du département de la santé numérique et de l’innovation de l’OMS.

« L’objectif de l’OMS est de garantir la sécurité des technologies numériques pour la santé, ainsi que l’accès à des outils éprouvés pour tous et en tous lieux. La santé numérique peut contribuer au développement des soins de santé en médecine générale, permettre aux agents de santé de lutter contre les maladies résurgentes ou les nouvelles maladies et faire en sorte que la population puisse bénéficier de la transformation de la santé numérique. Ce que nous appelons aujourd’hui « santé numérique » sera simplement à l’avenir la façon que nous connaîtrons de fournir des services de santé à l’ère numérique », a ajouté M. Mariano.