Un panel d’experts appelle à la création d’un registre central sur les recherches en matière d’édition du génome humain


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le comité consultatif sur le développement de normes mondiales pour la gouvernance et la surveillance de l’édition du génome humain nouvellement établi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé à la création d’un registre central sur les recherches en matière d’édition du génome humain. 

Le comité s’est réuni pour la première fois cette semaine et a examiné pendant deux jours l’état actuel de la science et de la technologie dans ce domaine.

Ses membres ont indiqué qu’un registre central sur les recherches en matière d’édition du génome humain est nécessaire « afin de créer une base de données ouverte et transparente des travaux en cours », et ont demandé à l’OMS de commencer immédiatement à travailler à la création de ce registre. Le comité a invité toutes les personnes menant des recherches sur l’édition du génome humain à ouvrir des discussions « pour mieux comprendre l’environnement technique et les dispositions de gouvernance actuelles, et faire en sorte que leurs travaux répondent aux meilleures pratiques scientifiques et éthiques actuelles ».

Le comité a également convenu qu’« il est pour le moment irresponsable de la part de quiconque de travailler à des applications cliniques de l’édition du génome sur la ligne germinale humaine ».

Au cours des deux prochaines années, le comité consultera un grand nombre de parties prenantes et fournira des recommandations pour un cadre de gouvernance complet « évolutif, durable et adapté à une utilisation aux niveaux international, régional, national et local ».