Un Européen sur six est affecté par des problèmes de santé mentale


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouveau rapport a mis en avant ce qu’il décrit comme le « lourd fardeau » que représentent les problèmes de santé mentale en Europe, plus d’une personne sur six dans l’Union européenne (UE) étant affectée par des difficultés liées à la santé mentale en 2016. 

Le rapport Panorama de la santé : Europe 2018, publié par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)/la Commission européenne, estime le coût total des maladies mentales à plus de 600 milliards d’euros, soit plus de 4 % du produit intérieur brut (PIB) des 28 pays de l’UE.

Les auteurs affirment que le fait de déployer de plus grands efforts pour promouvoir la santé mentale et optimiser le diagnostic précoce et le traitement des personnes atteintes d’une maladie mentale améliorerait la vie de millions d’Européens et contribuerait à des conditions économiques et d’emploi plus favorables. 

« Les lourds fardeaux que représentent les problèmes de santé mentale sur les plans individuel et social n’ont rien d’inéluctable », a affirmé le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría. « Même si de nombreux pays européens ont mis en place des politiques et des programmes pour faire face aux maladies mentales, il est possible d’en faire bien davantage pour promouvoir la santé mentale et améliorer la prise en charge des personnes affectées. »

Le rapport indique que des programmes favorisant une bonne santé mentale, notamment ceux réduisant la solitude, encourageant la participation sociale et créant des structures de soutien, ainsi que des interventions pouvant identifier et répondre aux signes de détresse intellectuelle, doivent constituer les priorités des pays européens.