Un établissement de soins de santé sur quatre dans le monde n’est pas équipé de services d’eau de base


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un établissement de soins de santé sur quatre dans le monde n’est pas équipé de services d’eau de base, et plus de deux milliards de personnes sont affectées par cette situation, selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du programme commun de suivi (PCS) de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène du Fonds des Nations unies pour l’enfance (United Nations International Children’s Emergency Fund, UNICEF). 

Le rapport WASH dans les établissements de soins de santé est la première évaluation mondiale exhaustive des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (Water, Sanitation and Hygiene, WASH) dans les établissements de soins de santé. 

Il révèle que 4 % des hôpitaux et 11 % des autres établissements de soins de santé ne disposent d’aucun service d’eau, tandis qu’un établissement de soins de santé sur cinq ne dispose d’aucun service d’assainissement. 

Le rapport montre également qu’à peine plus de la moitié des établissements de soins de santé (55 %) des pays les moins développés disposaient de services d’eau de base et que, chaque année, 17 millions de femmes dans ces pays accouchent dans des centres de santé dépourvus de services d’eau, d’assainissement et d’hygiène adéquats. 

« Les services d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans les établissements de santé sont les exigences les plus élémentaires de la prévention et du contrôle des infections, de même que de la prestation de soins de qualité. Ils sont essentiels au respect de la dignité et des droits fondamentaux de chaque patient ainsi que des agents de santé eux-mêmes », a déclaré António Guterres, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies. « Je lance un appel mondial à soutenir les actions en faveur des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) dans tous les établissements de soins de santé. Cette étape est cruciale si nous voulons atteindre les objectifs de développement durable. »