Un drone livre un défibrillateur automatique avant que les SMU n’arrivent sur les lieux

  • Schierbeck S & al.
  • N Engl J Med

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les drones pourraient contribuer à accélérer les interventions d’urgence en cas de suspicion d’arrêt cardiaque hors de l’hôpital (ACHH), ce qui pourrait sauver des vies.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le pronostic après un ACHH est mauvais, mais il est bien meilleur avec une défibrillation précoce.
  • Les défibrillateurs automatisés externes (DAE) peuvent sauver des vies s’ils sont facilement accessibles aux premiers intervenants.
  • La plupart des ACHH surviennent à domicile, où il n’y a généralement pas de DAE disponible.

Principaux résultats

  • Un homme de 71 ans s’est effondré en déblayant de la neige.
  • Un médecin urgentiste à proximité a commencé à réaliser des compressions thoraciques.
  • Les services médicaux d’urgence (SMU) ont été avertis et ont envoyé un drone au domicile de l’homme.
  • Le drone a parcouru en volant une distance de 673 m et a délivré le DAE en 3 minutes et 19 secondes après son envoi.
  • Le DAE a atterri à 10 m du patient, où un passant l’a récupéré.
  • Le médecin urgentiste l’a utilisé pour pratiquer une défibrillation sur le patient quelques instants avant l’arrivée de l’ambulance.
  • Le patient a repris conscience dans l’ambulance après trois chocs supplémentaires.
  • Il est sorti de l’hôpital une semaine plus tard, avec un état neurologique intact.

Méthodologie

  • Il s’agit d’un rapport sur un patient participant à une étude de faisabilité prospective qui devrait se terminer cet été.
  • Les auteurs ont équipé cinq drones de DAE dans une région peuplée de Suède.
  • La descente du DAE se fait à 30 mètres d’altitude.
  • Critère d’évaluation : il s’agit d’une description d’un cas.
  • Financement : Fondation suédoise du cœur et des poumons.

Limites

  • On ne sait pas si l’utilisation du drone a fait la différence pour ce qui est de sauver la vie du patient dans ce cas.