Un appel à agir est lancé au sujet des violences à l’encontre des médecins


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Association médicale mondiale (AMM) a soulevé des préoccupations au sujet de ce qu’elle qualifie de « vague croissante de violences » à l’encontre des médecins et des professionnels de santé. 

L’association affirme avoir récemment reçu des témoignages de médecins s’étant fait agresser en Allemagne, en Inde et au Bangladesh, ainsi qu’en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Elle appelle à présent à la création de postes de sécurité dans tous les établissements de santé pour lutter contre les cas d’agressions violentes à l’encontre des professionnels de santé et des établissements de santé.

« La violence est devenue un important problème de santé publique », a déclaré le président de l’AMM, le Dr Miguel Jorge. « Les attaques ciblant les établissements de santé, le personnel de santé ainsi que les malades et les blessés constituent une atteinte directe à l’éthique médicale, au droit international humanitaire et aux droits humains », a-t-il ajouté. 

L’AMM appelle également à proposer un soutien juridique aux médecins et aux autres agents de santé subissant des actes de violence sur leur lieu de travail, ainsi qu’une prise en charge financière pour le personnel blessé. 

Dans une nouvelle prise de position, l’AMM affirme que, même si de nombreux pays acceptent la nécessité d’adopter des programmes de prévention de la violence, ils restent confrontés à de nombreuses difficultés, comme l’insuffisance ou l’inexistence des systèmes de compte rendu de données et l’insuffisance des investissements destinés aux programmes de prévention des violences et aux services d’aide aux victimes de violences.