UEG 2019 : la transplantation de microbiote fécal congelé pour le traitement du syndrome du côlon irritable


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les résultats d’un essai en double aveugle ont confirmé l’efficacité de la transplantation de microbiote fécal (TMF) congelé pour le traitement du syndrome du côlon irritable (SCI). 

L’essai a évalué l’efficacité de la TMF provenant d’un seul donneur ayant un profil de microbiote favorable chez 164 patients présentant des symptômes de SCI modérés à sévères. Ces patients ont été randomisés pour recevoir un placebo, une transplantation de 30 g ou une transplantation de 60 g. Le matériau de transplantation avait été conservé congelé (-80 °C) et a été administré après décongélation dans le duodénum proximal à l’aide d’un gastroscope. 

Une réponse au traitement par TMF a été observée chez 23,6 % des individus ayant reçu un placebo, chez 76,9 % des individus ayant reçu une transplantation de 30 g et chez 89,1 % des individus ayant reçu une transplantation de 60 g.

Les auteurs ont rapporté qu’une amélioration cliniquement significative des symptômes (réduction d’au moins 175 points au système de notation de la sévérité du syndrome du côlon irritable [Irritable Bowel Syndrome Severity Scoring System]) était survenue chez 5,5 %, 35,2 % et 47,3 % des individus des groupes du placebo, de la TMF de 30 g et de la TMF de 60 g, respectivement.

Des améliorations significatives de la fatigue et de la qualité de vie ont également été observées dans les groupes du traitement par TMF, par rapport au groupe du placebo, tandis qu’une analyse des profils des bactéries fécales a montré des changements concernant l’abondance des différentes bactéries dans les deux groupes de la TMF, mais pas dans le groupe témoin.