Tuberculose latente : comparaison de la prévalence mondiale selon le test utilisé

  • Cohen A & al.
  • Eur Respir J
  • 20 juin 2019

  • Par Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

Une revue de la littérature et méta-analyse parue dans l’ European Respiratory Journal propose une évaluation actualisée de la prévalence de la tuberculose latente en fonction de la nature du test utilisé : ainsi, les tests de relargage de l’interféron (IGRA) et les tests d’intradermoréaction (IDR, diamètre ≥10 mm) permettent d’estimer que l’infection concerne 24,8% et 21,2% de la population mondiale, respectivement, avec d’importantes disparités géographiques. Ce résultat confirme les estimations de l’OMS, fondées en partie sur les IDR mais en majorité sur les frottis d’expectoration positifs (règles de Stylbo). Il montre aussi un écart modeste entre les tests IGRA et les tests IDR, ces derniers ayant une moindre spécificité.

Principaux résultats

  • Au total, la méta-analyse a regroupé 88 études issues de 36 pays, dont 41 étaient basées sur les tests IGRA (n=67.167) et 67 sur les tests IDR (n=284.644).
  • La prévalence globale de la tuberculose latente était de 24,8% [19,7-29,9] et 21,2% [17,924,4] selon les résultats de l'IGRA et de l’IDR (≥10 mm) respectivement. Plus précisément, concernant cette dernière, la prévalence calculée était de 24,1% [20,2-28,0], 21,2% [17,9-24,4] et 17,4% [14,4-20,4] selon que le seuil de positivité utilisé était un diamètre≥ à 5, 10 ou 15 mm. Enfin, à partir des 20 seules études ayant comparé les deux types de tests, l’estimation de l’incidence était de 25,2% [19,8-30,7] et de 27,1% [18,9-35,3] selon les tests IGRA et IDR 10 mm.
  • Selon les tests IGRA et IDR 10 mm, la prévalence estimée était maximale en Asie du Sud-Est (36,0% et 27,2%), suivie de l’Afrique (33,6% et 26,6%). Elle était de 24,0% et 21,1% en Méditerranée orientale et 12,2% et 11,8% en Europe.