Trois mesures pour prédire le syndrome métabolique chez les patients plus âgés


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La mesure du diamètre abdominal sagittal (DAS), du rapport DAS/taille et de l’indice de conicité (conicity index, C-Index) pourrait aider à identifier le syndrome métabolique (SMet) chez les patients plus âgés, selon une nouvelle recherche publiée dans la revue Metabolic Syndrome and Related Disorders

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont examiné les données de 479 individus âgés de 60 ans ou plus, issus de l’étude sur la Stratégie en matière de santé familiale de Porto Alegre au Brésil, pour déterminer la performance d’indicateurs anthropométriques à prédire le SMet chez les personnes âgées en général et par sexe. Cinq indicateurs anthropométriques ont été évalués, à savoir : la circonférence du cou, le DAS, le rapport DAS/taille, l’indice sagittal et le C-Index. La performance prédictive des indicateurs anthropométriques du SMet a été déterminée à l’aide d’une courbe d’efficacité du récepteur (ROC).

La fréquence du SMet dans la population à l’étude était de 60,5 %. Sur les cinq indicateurs anthropométriques examinés, trois ont présenté une bonne performance chez les hommes (DAS, rapport DAS/taille et C-Index), tandis que quatre avaient une bonne performance chez les femmes (DAS, rapport DAS/taille, circonférence du cou et C-Index). 

« Cette étude renforce l’importance de l’observation clinique et de la mesure simples visant à reconnaître et traiter la maladie métabolique associée à l’obésité », a déclaré le Dr Adrian Vella, rédacteur en chef de la revue Metabolic Syndrome and Related Disorders