Transmission du virus du Nil occidental en Europe : les données de la saison 2019 ont été publiées


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

10 pays de l’Union européenne (UE) et 4 pays voisins de l’UE ont signalé plus de 450 cas humains d’infection au virus du Nil occidental pendant la saison de transmission 2019. 

Les données publiées par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) montrent que, à la date du 3 décembre, 463 cas humains d’infection au virus du Nil occidental, dont 50 mortels, avaient été enregistrés. 

Les États membres de l’UE ont signalé 410 cas pendant la saison de transmission 2019, dont la plupart ont été rapportés par la Grèce (223), la Roumanie (66), l’Italie (53) et la Hongrie (36). Des cas ont également été rapportés à Chypre (16), en Bulgarie (5), en Autriche (4), en Allemagne (4), en France (2) et en Slovaquie (1). L’Allemagne et la Slovaquie ont rapporté leur première infection autochtone au virus du Nil occidental transmis par des moustiques. 

Dans les pays voisins de l’UE, ce sont 53 cas humains qui ont été signalés : en Serbie (27), en Israël (10), en Turquie (10) et en Macédoine du Nord (6). 

Les tout premiers cas dans l’UE ont été notifiés par la Grèce et la Roumanie durant la semaine 29 (du 15 au 21 juillet), l’apparition de la maladie la plus précoce ayant été signalée par la Grèce à partir de la semaine 25 (du 17 au 23 juin). 

Les derniers cas de cette saison de transmission ont été signalés par l’Italie à la semaine 46 (du 11 au 17 novembre). La Roumanie a signalé le cas à la date d’apparition la plus tardive dans l’UE à partir de la semaine 43 (du 21 au 27 octobre).