Traitement par Darzalex® : un risque de réactivation du virus de l'hépatite B


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Darzalex ® (daratumumab) est une thérapie ciblée indiquée pour le traitement du myélome multiple. Des cas de réactivation du virus de l'hépatite B (VHB), dont certains d'issue fatale, ont été rapportés sous ce traitement. Quasiment tous les cas sont survenus pendant les 6 premiers mois de traitement et parfois Darzalex ® a été poursuivi, une fois la réactivation du VHB contrôlée par un traitement antiviral.

Certains facteurs de risque de cette réactivation ont été mis en évidence : antécédents de greffe autologue de cellules souches, administration antérieure ou concomitante d’un traitement immunosuppresseur et patients vivant ou originaires de régions avec une forte prévalence du VHB.

Les patients atteints de myélome multiple étant immunodéprimés, il n’est pas toujours facile de faire la part des choses entre le rôle du daratumumab et celui de la pathologie maligne dans la survenue des cas rapportés de réactivation du VHB. De plus, dans certains cas les patients recevaient également un traitement concomitant connu pour être associé à une réactivation virale.

Toutefois, l’implication du daratumumab dans cette réactivation ne pouvant être exclue :

  • Tous les patients doivent faire l'objet d'un dépistage d'infection par le VHB avant l'initiation d'un traitement par daratumumab.
  • Les patients déjà sous traitement par daratumumab et pour lesquels la sérologie au VHB n'est pas connue doivent également être dépistés.

En cas de sérologie positive au VHB, une surveillance clinique et biologique des signes de réactivation doit être réalisée pendant le traitement et pendant au moins six mois après l’arrêt

En cas de réactivation du VHB, le traitement par daratumumab doit être arrêté et un médecin spécialisé dans le traitement de ces infections doit être consulté.

La reprise du traitement par Darzalex ® chez les patients pour lesquels la réactivation du VHB est correctement contrôlée peut être discutée avec le médecin spécialisé dans la prise en charge de ce virus.