Traitement du diabète chez les adultes plus âgés : nouvelles recommandations de pratique


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Société d’endocrinologie (Endocrine Society) a publié de nouvelles recommandations de pratique pour le traitement du diabète chez les adultes plus âgés. Les nouvelles recommandations visent à fournir des orientations aux prestataires de soins en exercice qui bénéficieront aux patients âgés de 65 ans et plus, qui sont atteints d’un diabète de type 1 ou 2, avec une attention particulière portée à l’évitement des effets indésirables inutiles et/ou préjudiciables.

Des recommandations ont été formulées dans les domaines tels que le dépistage du diabète et du prédiabète, la prévention du diabète, l’évaluation des adultes plus âgés atteints d’un diabète et le traitement de l’hyperglycémie ainsi que des comorbidités et des complications du diabète. 

Les recommandations sont notamment les suivantes : 

  • Les patients âgés de 65 ans et plus sans diabète connu doivent faire l’objet d’un dépistage relatif au diabète et au prédiabète tous les 2 ans par le biais du glucose plasmatique à jeun et/ou de l’hémoglobine glyquée (HbA1c). 
  • La metformine est le traitement de première intention de choix en association avec une gestion du mode de vie. 
  • Un dépistage cognitif périodique est recommandé pour identifier l’atteinte cognitive non diagnostiquée. 
  • Chez les patients atteints d’un diabète et ayant reçu un diagnostic d’atteinte cognitive, les cibles glycémiques doivent être adaptées, et les schémas médicamenteux doivent être simplifiés pour améliorer l’observance et prévenir les complications liées au traitement. 

Les recommandations ont été publiées dans la revue Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.