Tensions d’approvisionnement en vaccins contre l’hépatite A : quelles sont les recommandations ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir :

  • Les vaccins contre l’hépatite A Havrix® subissent actuellement des tensions d’approvisionnement nécessitant la mise en place d’une distribution contingentée
  • Des recommandations du HCSP existent concernant l’utilisation optimale des lots de vaccin contre l’hépatite A en situation de tensions d’approvisionnement
  • Ces recommandations modifient le schéma vaccinal et définissent des patients prioritaires

 

Les vaccins contre l’hépatite A Havrix® 1440 U/1 ml adultes et Havrix® Nourrissons et enfants 720 U/0,5 ml subissent actuellement des tensions d’approvisionnement nécessitant la mise en place d’une distribution contingentée sur le marché de ville et sur le marché hospitalier et des collectivités.

Les vaccins contre l’hépatite A subissant régulièrement des tensions d’approvisionnement ces dernières années, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a émis en 2015 des recommandations concernant l’utilisation optimale des lots de vaccin disponibles. Ces recommandations ont été actualisées en 2016 et 2017 et ont été reprises dans le calendrier vaccinal 2018. Ainsi, en situation de tensions sur l’approvisionnement en vaccin contre l’hépatite A, il est recommandé :

  • De n’effectuer qu’une seule dose pour les nouvelles vaccinations,
  • De ne pas effectuer de rappel pour les personnes ayant déjà reçu une ou deux doses, même si elles sont à nouveau en situation d’exposition (sauf pour les personnes immunodéprimées). L’administration d’une 2ème dose pour ces personnes ne se fera qu’après le retour à la normale de la situation,
  • De vacciner en priorité :
    • Les enfants à partir de l’âge de 1 an, qui vont se rendre dans un pays de haute endémicité,
    • Les personnes de l’entourage d’un ou plusieurs cas confirmés conformément aux recommandations inscrites au calendrier vaccinal en milieu familial et en collectivités,
    • Les voyageurs si les conditions de leur séjour les exposent à un risque élevé de contamination. Ceux nés avant 1945 ne seront vaccinés qu’après la pratique d’une sérologie prouvant l’absence d’immunisation,
    • Les personnes immunodéprimées exposées,
    • Les personnes atteintes de mucoviscidose et/ou de pathologies susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique. La pratique préalable d’une sérologie est recommandée chez les personnes adultes,
    • Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), la pratique d’une sérologie préalable est recommandée.

En outre il est déconseillé d'utiliser :

  • Les vaccins combinés hépatite B-hépatite A pour les personnes dont l’indication est un vaccin dirigé uniquement contre l’hépatite A,
  • Une double dose de vaccin pédiatrique pour vacciner un adulte.

Les autres vaccins contre l’hépatite A disponibles en France sont :

  • Forme adulte : Avaxim® 160 U et Vaqta® 50 U/1 ml,
  • Forme pédiatrique : Avaxim® 80 U.