TAT 2019 : Le récepteur à la choline et la nischarine: deux nouvelles cibles en cancérologie ?

  • Dr Dominique-Jean Bouilliez

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La recherche fondamentale a montré que la choline est l'un des composants essentiels de la membrane cellulaire phospholipidique. Elle est métabolisée et internalisée par la choline kinase, une enzyme surexprimée dans certaines tumeurs, dont le cancer de la prostate. Ce constat a conduit notamment à développer deux traceurs utilisés couramment en clinique, traceurs marqués soit par la 11C-choline, soit par la 18F-choline. Ces traceurs en TEP qui ciblent le métabolisme de la membrane cellulaire ont influencé l'imagerie du cancer de la prostate, en particulier en cas de rechute biochimique, ce qui a conduit la FDA à l'approuver en cas de maladie récurrente.
Dans le cancer de la prostate et…

Choline transporter-like protein 1

Dans le cancer du côlon