Suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Le 21 décembre dernier, un nouveau-né de 10 jours est décédé par arrêt cardiorespiratoire, à son domicile. Ce nouveau-né avait reçu une dose d’Uvestérol D indiquée dans la prévention et le traitement de la carence en vitamine D chez le nouveau-né, le nourrisson et l’enfant jusqu’à 5 ans.

Depuis 1990, date de la mise sur le marché de l’uvestérol D, aucun décès n’a été imputé à l’administration de ce médicament.
Après le constat d’effets indésirables liés à son administration, l’uvestérol D fait l’objet depuis 2006 d’une surveillance renforcée de la part des autorités s...