Sunitinib : le schéma 2/1 est supérieur au schéma 4/2 dans le cancer du rein métastatique

  • Chen C & al.
  • Clin Genitourin Cancer
  • 13 juin 2019

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans le cancer à cellules rénales métastatique (metastatic renal cell cancer, mRCC), un schéma posologique de 2 semaines de traitement et 1 semaine sans traitement (2/1) pour le sunitinib est supérieur au schéma standard de 4 semaines de traitement et 2 semaines sans traitement (4/2) pour contrôler la maladie stable et entraîner moins de complications.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’optimisation de la dose de sunitinib peut réduire l’incidence de toxicités.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 6 études comparant les schémas posologiques 4/2 et 2/1 pour le sunitinib chez 423 patients atteints d’un mRCC.
  • Financement : La Fondation des sciences naturelles de Chine.

Principaux résultats

  • Aucune différence significative n’a été observée entre les deux schémas en termes de :
    • réponse complète : RC de 1,03 (P > 0,05) ;
    • réponses partielles : RC de 1,72 (P > 0,05) ;
    • SSP : différence moyenne de -7,39 (P > 0,05) ;
    • ou SG : différence moyenne de -3,00 (P > 0,05).
  • Le schéma 2/1 a démontré un avantage significatif en termes de maladie stable, comparativement au schéma 4/2 (RC de 0,45 ; P 
  • Le sunitinib 2/1 était associé à une réduction significative du risque :
    • de leucopénie de tout grade (P = 0,05), de neutropénie (P 
    • de thrombocytopénie (P = 0,02), de diarrhée (P 

Limites

  • Échantillon de taille limitée.