Sujets âgés : quelles informations transmettre en sortie d’hospitalisation ?

  • Visade F & al.
  • Acta Clin Belg
  • 30 nov. 2019

  • Par Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Etant donné la fréquence des comorbidités et de la polymédication des sujets âgés, il est indispensable d’optimiser leur traitement médicamenteux. Or, il est parfaitement décrit dans la littérature que des modifications thérapeutiques décidées à l’hôpital font rarement l’objet d’une communication spécifique auprès des professionnels libéraux, ce qui peut conduire à des écarts de prise en charge et un risque de ré-hospitalisation. Afin d’améliorer ce constat, une équipe lilloise a mené un travail avec des groupes de discussion rassemblant gériatres, médecins généralistes, pharmaciens hospitaliers et officinaux. À l’issue d’un travail en plusieurs phases successives, ils ont établi un consensus final dans lequel ils ont rassemblé les éléments d'information devant être inclus dans la communication faite aux praticiens libéraux:

  • Ordonnance de sortie :
    • Médicaments maintenus, arrêtés, introduits, modifiés.
    • Formulation, posologie, modifications futures.
    • Durée du traitement.
    • Nom de spécialité et DCI (dénomination commune internationale) pour chaque médicament prescrit.
    • Motifs expliquant l’initiation ou l'arrêt des médicaments concernés.
  • Informations administratives :
    • Nom et adresse complets du patient, date de naissance et identifiant de la caisse de santé.
    • Nom du praticien auquel le document est adressé. Nom du service hospitalier duquel sort le patient, nom du médecin et de l’interne l’ayant pris en charge, nom du pharmacien hospitalier.
    • Nom de l'hôpital et indication des dates d'admission et de sortie.
  • Suivi :
    • Analyses biologiques ou évaluation clinique à réaliser.
    • Allergies connues, précision de l’existence d’une insuffisance hépatique ou rénale le cas échéant, poids.
    • Principaux évènements indésirables liés aux médicaments devant être surveillés.
    • Date des dernières analyses sanguines d’intérêt.
  • Informations médicales :
    • Raison de l'hospitalisation, diagnostic(s) et informations médicales importantes.

 

Le degré de consensus était différent selon les items proposés : ceux qui avaient recueilli la plus large approbation étaient tous les éléments concernant l’ordonnance de sortie, les informations administratives relatives au patient et les analyses et tests à réaliser au cours du suivi.

Si ce consensus n’a pas été établi selon la méthode Delphi, ces auteurs évoquent néanmoins l’utilité d’une telle liste dans l’objectif d’optimiser les prescriptions des sujets âgés sortant d’hospitalisation, éviter les évènements indésirables et réduire le risque de réadmission.