Suivi du CBNPC : le calendrier de la surveillance par TDM est-il important ?

  • Clin Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Initier la surveillance par tomodensitométrie (TDM) de manière plus précoce après une intervention chirurgicale pour un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade IA n’offre aucun avantage en termes de survie, comparativement à une initiation plus tardive.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les recommandations actuelles relatives à la surveillance après un traitement curatif du CBNPC ne sont pas unanimes concernant le calendrier et la technique à privilégier.

Protocole de l’étude

  • 294 patients atteints d’un CBNPC de stade IA ont fait l’objet d’une résection R0 sans traitement d’induction ou adjuvant.
  • Un sous-groupe de 187 patients ayant fait l’objet d’une surveillance par TDM à 6 ± 3 mois (TDM précoce ; n = 94) ou 12 ± 3 mois (TDM tardive ; n = 93) a été analysé.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble de la cohorte, 49 patients ont présenté une récidive et 45 un nouveau diagnostic de CBNPC.
  • Dans le sous-groupe, 21 patients ont présenté une récidive et 31 un nouveau diagnostic de CBNPC.
  • Un nombre plus important de patients atteints d’un nouveau CBNPC ont fait l’objet d’une surveillance par TDM, comparativement à ceux présentant une récidive (87 %, contre 57 % ; P = 0,003).
  • Dans le groupe TDM tardive, le suivi était significativement plus long que dans le groupe TDM précoce (56 mois, contre 36 mois ; P 
  • Aucune différence significative n’a été observée entre les groupes au niveau de l’incidence de maladie nouvelle ou récurrente, de la survie globale (SG) à cinq ans non corrigée ou du traitement de la maladie chez les patients présentant une récidive.

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.