Suisse : le prix des médicaments en forte baisse

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Genève, le mardi 2 février 2016 - La 35e édition de l'ouvrage statistique de référence « Santé publique en Suisse 2016 », publié par l'Association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche (Interpharma), révèle que le prix des médicaments en Suisse a baissé ces dernières années comme nulle par ailleurs en Europe. Dans le même temps, la charge pécuniaire représentée par les médicaments dans le système de soins helvétique n'a cessé de s'alléger : alors qu'en 2013, les coûts du système de santé suisse ont augmenté de 2,5 % pour atteindre les 69,2 milliards de francs suisses (62 milliards d'euros), la part des médicaments a continué de diminuer pour se fixer à 9, 1 % contre 9,2 % en 2012.

En 2014, le marché des médicaments a connu en Suisse une croissance de 0,7 % par rapport à l'année précédente, alors qu'une légère baisse de 0,1 % avait été enregistrée en 2013. Dans un contexte de croissance de la population, de l'augmentation du pourcentage de personnes âgées et de l'extension de l'éventail des médicaments, cette faible croissance est imputable, pour les analystes d'Interpharma, « à des mesures prises pour faire baisser les prix, en particulier des médicaments protégés par un brevet, et à l'encouragement de la concurrence des prix dans le domaine hors brevet, d'où une forte croissance des génériques ».

Dix ans de baisse constante des prix

En 2013, les dépenses en médicaments ont représenté environ 1,2 % du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse. En compara...