SFR : Biopsie synoviale : utile mais insuffisante pour porter le diagnostic d’arthrite septique

  • Dr Dominique-Jean Bouilliez

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En pratique courante, les biopsies synoviales sont réalisées principalement pour éliminer une arthrite septique, car elles permettent une analyse histologique, bactériologique, et en biologie moléculaire, de la membrane synoviale. Le guidage échographique a rendu ce geste plus simple et précis. Est-ce cependant suffisant ? Pour y répondre une équipe du CHU Hôtel Dieu de Nantes a effectué une étude rétrospective sur une large cohorte de biopsies réalisées en pratique clinique (n = 155). Les biopsies étaient effectuées lorsqu'une première ponction de liquide n'était pas contributive, en l'absence de liquide articulaire (synovite), ou d'emblée en cas de suspicion de bactérie à croissance lente.

24 arthrites ont finalement été considérées comme septiques dont 5 à bactériologie négative. Cette série montre cependant qu'un lavage articulaire, une nouvelle ponction articulaire sur flacon d'hémoculture, et des hémocultures, doivent être systématiquement réalisées au cours du geste car elles conduisent parfois au diagnostic alors que la biopsie reste stérile.

L'analyse anatomopathologique peut en effet ne pas être évocatrice d'arthrite septique dans des cas de bactérie à croissance lente et la PCR être négative malgré un diagnostic positif confirmé sur des prélèvements d'autres tissus. De même, un aspect typique en histologie n'est retrouvé que dans la moitié des cas en cas d'arthrite septique à pyogène confirmée. Au total, aucun des prélèvements réalisés n'est suffisamment sensible ou spécifique pour le diagnostic d'arthrite septique. Ils doivent donc être répétés et diversifiés en cas de forte suspicion clinique et ne peuvent faire éliminer formellement le diagnostic.