SFNR : Le traitement des lésions rachidiennes par voie percutanée ou « l’art de réparer sans inciser »

  • Dr Philippe Tellier

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La médecine s'enrichit de plus en plus de techniques mini-invasives qui représentent un progrès majeur dans la prise en charge de maladies de plus en plus complexes. La neuroradiologie interventionnelle n'échappe pas à cette tendance de fond et l'exemple du traitement des lésions rachidiennes par voie percutanée est particulièrement édifiant. Il est ainsi possible de traiter des lésions osseuses évolutives, qu'elles soient tumorales ou traumatiques, mais aussi des lésions discales. Une telle approche est grandement bénéfique pour le patient du fait d'un effet antalgique rapide, mais aussi du moindre risque d'infection nosocomiale. En outre, la durée de l'hospitalisation et le montant des coûts induits s'en trouvent également réduits au bénéfice du système de santé.

Trente ans de recul